Kit pédagogique — Les faubourgs et varennes de Loire à travers les représentations de la ville de Tours

Implantée sur une bande de terre longée au nord par la Loire et au sud par le Cher, la ville de Tours est entourée d’une vaste zone parcourue de plusieurs cours d’eau irréguliers. Ces terres incultes et inondables composent la varenne. Elle s’étend sur près de 4 km entre les deux fleuves et s’étire jusqu’à La Ville-aux-Dames à l’est et Saint-Genouph et Berthenay à l’ouest. Entre la ville intra-muros et la varenne, se développent les faubourgs de la ville. Il s’agit d’extensions de l’agglomération en dehors des murs de la ville. Les deux plus importants sont Saint-Pierre-des-Corps et Notre-Dame-la-Riche. François Ier décide de les intégrer à la cité par la reconstruction de l’enceinte de Tours en 1520, mais les travaux ne sont achevés qu’en 1690.

 

Le vif portrait de Tours :

Tout laisse penser que l’origine de cette gravure remonte aux années 1550 et est attribuable à B. Salomon. Il s’agit d’une vue cavalière qui présente la ville de Tours et la varenne qui l’entoure, depuis les coteaux de Grandmont. On y distingue assez clairement, avec une certaine exactitude, les rues de la cité en particulier celles, parallèles à la Loire qui relient les deux cœurs urbains traditionnels. Cette vue montre une ville densément peuplée, solidement entourée de remparts avec des portes fortifiées, au cœur d’un espace assez densément bâti, mais qui reste très rural. La figure présente cependant de fortes inexactitudes notamment à l’est de la ville où l’espace urbain qui s’étend derrière la cathédrale est très réduit. L’explication vient sans doute du fait que l’auteur a dû juger nécessaire de faire figurer de l’autre côté de la Loire l’abbaye de Marmoutier, pourtant à quelque distance de la ville. Des versions colorisées vont être publiées au XVIIe siècle.

 

La ville de Tours. Le vif portraict de la noble ville & cité de Tours, François de Belleforest et Sebastian Münster, 1575, gravure extraite de La Cosmographie universelle de tout le monde, …, Michel Sonnius & Nicolas Chesneau, 1575, 32,5 x 42,5 cm, Tours, Bibliothèque municipale, Ic. Auv. 194, planche entre les pages 15 et 16.

Crédits : Photo © Bibliothèque municipale de Tours, cliché F. Joly.

 

– Turo, Tours, Simon Van der Novel et Frans Hogenberg, XVIe, estampe extraite de Georg Braun, Théâtre des cités du monde : Premier volume, 1645, 32,5 x 42,5 cm, Tours, Archives municipales, 8Fi129

Crédits : © Archives municipales de Tours, 8Fi129

Kit pédagogique — Les faubourgs et varennes de Loire à travers les représentations de la ville de Tours