Kit Pédagogique — Les mystères et le théâtre

Les mystères sont de grandes représentations théâtrales sur des thèmes religieux, et produites dans les villes, jouées souvent sur plusieurs jours et qui attirent un grand nombre de spectateurs. La Passion est le mystère le plus communément représenté. La municipalité de Tours conserve, dans ses archives, la trace d’un certain nombre de ces représentations car elle les finance en partie. En 1473, le mystère de sainte Barbe est joué ; en 1486 celui de la résurrection ; en 1490 celui de Saint-Laurent est joué devant le roi à Saint-Genouph. Certains sont présentés dans des occasions exceptionnelles que sont les entrées royales. Au long de la première moitié du XVIe siècle, ces représentations disparaissent progressivement car elles ne correspondent plus tout à fait aux goûts culturels (de plus en plus tournés vers l’Antiquité) et surtout car elles suscitent parfois de fortes contestations religieuses, en lien avec la montée du protestantisme.

Des artistes de première importance, tel Jean Bouquet, sont mobilisés par les municipalités pour mener à bien ces réalisations.

 

Fouquet, enlumineur du roi

Jean Fouquet (1420-1481) est un peintre majeur du milieu du XVe siècle, au service de Charles VII, puis de Louis XI. Après avoir fait un périple en Italie, il revient s’installer dans l’actuelle rue des halles, à proximité de Saint-Martin où il fonde un atelier qui sera repris par ses fils après sa mort. Il enlumine les plus beaux manuscrits français du milieu du XVe siècle, dans lesquels il tente une synthèse de la tradition gothique avec l’art italien ou flamand de la première Renaissance. Plusieurs de ses productions reprennent des monuments de Tours. Il fait de la ville un pôle majeur de la production d’enluminures dans la seconde moitié du XVe siècle.

Les Suffrages des Saints, martyre de sainte Apolline, Jean Fouquet, v. 1455, enluminure extraite de Le livre d’Heures d’Étienne Chevalier, trésorier de France, XVe siècle, Chantilly, musée Condé, Ms71, fo39ro.

Lien l’exposition virtuelle « Fouquet, peintre et enlumineur du XVe siècle » (BnF).

Fouquet Jean (1420-1477/1481). Chantilly, musÈe CondÈ. Ms71-folio39-recto.

Crédits : Photo (C) RMN-Grand Palais (domaine de Chantilly) / René-Gabriel Ojéda

 

Kit Pédagogique — Les mystères et le théâtre