Honorable homme Alexandre Mauclerc, demeurant à Bordeaux (Notre-Dame-du-Puy-Paullin), actuellement à Tours , vend à honorable homme Benjamin de Garence, sieur du Pavillon, (échevin de Tours ), absent, sa femme Marguerite Broullault, achetant pour lui la huitième partie des maisons appartenant à feu Gacyen Mauclerc, en son vivant maître ouvrier en draps de soie à Tours , acquis de honnête femme Loise Chartier, veuve Louis Pater, sise à Tours sur la rue des Allemandriers (Saint-Pierre-du-Boille) (contiguïtés de cette maison: au devant sur la rue des Amandriers, sur le derrière à la rue appelée La Tripperie, d'un bout à une autre maison qui appartient à la veuve et héritiers de feu Jean Chartyer, d'autre bout à la maison des hoirs feu Pierre Ferrie, de son vivant maître pelletier), un huitième d'une autre maison, sise en 'l'Isle de Rivarenne, ou l'Isle Durant' davant les faulxbourg Notre-Dame-la-Riche, envyronnée (biffé: d'eau) de la rivière de Loyre tout autour à la charge de laisser à la veuve de Gatien Mauclerc l'usufruit des choses vendues, héritages échus au vendeur par le trépas de Gatien Mauclerc, son frère, mort sans hoirs, moyennant 471 l. 1 s. 10 deniers tournois, somme dont le vendeur est redevable aud. de Garence.
- Obligation à Tours 19 juin 1539 devant J. Debeausse, notaire, pour 400 l. 9 s. 4 deniers tournois, envers Perrine Degarence, soeur dud. acheteur, qui a transporté cette dette à son frère,
- plus pour le reste de 88 l. 17 s. 6 deniers tournois (cédules du 22 février 1540/41 n.s. plus condamnation au siège présidial du vendredi 20 juillet 1543; signé P. Houldry)
- plus de la somme de 20 l., reste d'une obligation du 7 mai 1544 (Pynot, notaire à Tours ) par laquelle Catherine Garreau, femme dud. Mauclerc, était tenue de payer 70 l. pour 'vendition de soyes escrues'.
Sur le reste de ces sommes, led. Mauclerc avait déjà payé aud. de Garence, avant ce jour, 'en toille d'or', 38 l. 5 s. t. dont quittance. Et dans la mesure où de Garence avait fait poursuite en justice pour le recouvrement de ces sommes, sur un nommé Pierre Gyrouer, curateur aux biens vacants de feue Marye Legay, en son vivant femme dud. Mauclerc, vendeur, il pourra continuer ces poursuites et s'il peut récupérer là-dessus quelques sommes, il devra en tenir compte aud. Mauclerc, sur le principal et non sur les frais, avec rétention de grâce pour 9 ans.
- plus 50 s.t. en vin de marché.
Témoins: Louis Deloheac, sieur de Launay, avocat au siège présidial de Tours , Jean Rivière, procureur, Jean Bohier, marchand.
Signé Mauclerc et J.Boyer [i.e. Bohier]
A la suite, prise de possession par lad. Broullault du huitième de la maison de la rue des Amandiers où demeure à présent honorable homme Didier Rou ('trésorier'), à présent mari de Perrine Mestreau, sa femme et auparavant femme dud. feu Gacyen Mauclerc [dans l'autre maison (La Riche ), demeure comme locataire Denys Vincent].
Témoins: Pierre Bouet, sieur de La Noue, procureur au siège présidial de Tours et Louis Lepiffre, marchand orfèvre, demeurant en la rue et proches voisins de la maison de la rue des Amandiers; Didier Rou a signé.
Prise de possession de la maison de 'l'isle de Rivarene' par lad. Broullaut assistée dud. Jean Rivière 'son conseil', les actes accomplis pour la prise de possession marquent le caractère rural de lad. propriété (arbres, blé). Furent appelés comme témoins, Hardouyn Remonneau, meunier, demourant es maisons de lad. Isle Durant, Benoît Laurent et Mathurin Rollant, voituriers par eau, 'demourans a la queue de l'Isle de Saint-Jacques', près de lad. Isle Durant (Saint-Pierre-le-Puellier), proches voisins de lad. maison.





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO468390.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)