Honorable homme Antoine Dunou, naguère sergent royal au bailliage de Tours (Saint-Pierre-le-Puellier) tant en son nom que comme curateur d’Antoine son fils, vend à dame Loyse Chartier, veuve de Louis Pater, dame de Geneteuil, 13 st. de rente foncière que led. vendeur et sa défunte femme Renée Joullyn, jadis sa femme, avaient le droit de prendre chaque année sur Gilles, Jean et Vincent Gendron et un nommé messire Pierre Ladureau, prêtre, comme détenteurs d’un quartier et demi de terre ou environ, sur lequel sont maintenant construits deux petits corps de maison dont l’un appartient à Vincent Gendron qui l’a fait bâtir de nouvel et l’autre aud. Ladureau et autres frères dud. Vincent, situés en la paroisse de Neuillé-Pont-Pierre , fief de La Regnarde, (joignants : les terres du Pressoir, le fossé entre deux, aux terres du prieur dud. lieu de Neuillé et d’autre au chemin tendant de Neuillé à Pont-Pierre) rente échue aud. vendeur par le décès de Louis Joullin, son beau-frère et par partage fait entre lad. Renée et ses autres frères et sœurs et défunte Anne Deryve, sa femme ; ensemble il lui cède les arrérages de lad. rente.
Vente faite moyennant le prix de 13 lt., dont led. vendeur reconnaît avoir reçu de lad. dame Chartier par certaine cédule, la somme de 18 lt. dont il a remboursé 10 l. 4 st. (le 27 mai 1555), cédule rendue aud. Dunou et le reste, qui se monte, toutes déductions faites, la somme de 4 l. 16 st. reçue par led. Dunou ce jour.
A ce voir faire était présent Jean Chemyn [Chemin] serviteur de lad. dame qui s’est fait fort d’elle et a reconnu qu’elle avait entre les mains les contrats de création de lad. rente ; à la garantie de lad. rente led. vendeur a obligé le moulin à blé appelé le moulin de Laduict sis en la paroisse de Saint-Paterne, au fief de La Perrée, joignant aux terres de la métairie de Laduict, appartenant aud. vendeur, ainsi qu’une pièce de pré (3 arpents) sise à la fois sur les fiefs du sieur de Bré et au fief de La Perrée, joignant de toutes parts aux terres dud. vendeur à cause d’acquêt fait par lui et la défunte Renée, sa femme, fait durant la viduité de lad. défunte.
Témoins: Charles Rapin et Guillaume Duvau, clercs.
[Avec les signatures de : A. Dunou, Jean Chemin, Ch. Rapin]





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO471462.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)