Timothée Potterat vend à honorable homme Michel Cosse, marchand maître ouvrier en draps de soie (Tours , paroisse Notre-Dame-la-Riche) et Catherine Davoynes sa femme tout droit, nom, raison, action, part et portion qui peut appartenir à sa mère sur une pièce de terre labourable aux Descoupes (?) à Véretz , deux prés à Véretz , un pré à Larçay , un pré à Véretz joignant une terre appartenant au dit Cosse qui l’a acquise de Samuel et Anne Moreau, frère et sœur de la dite Françoise Moreau par acte passé le 22 juin 1587 devant Delaplaine, notaire en la baronnie de Châteauneuf.
Est citée Madeleine Chotard, veuve de Michel Moreau, leur frère.
Le texte de la procuration précédente est jointe à ce deuxième acte. Il y est dit que Jean Potterat était de Troyes en Champagne (Je rappelle que Jean Potterat fut le premier pasteur de l’Église Réformée de Tours).





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO472321.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)