Contrat de mariage entre Jean Boissonnet, huissier sergent à cheval au Châtelet de Paris , fils de feu Jean Boissonnet, régent (?) à Sainte-Maure et de Mathurine Thomas d’une part et Philippes Robichon, fille de Jean Robichon, marchand, et d’Urbanne Milsonneau (Tours , paroisse Saint-Saturnin) d’autre part.
Le mariage sera célébré en face de la Sainte Église.
La dot, 140 écus sols, est payée le 15 mai 1596 (le mariage a eu lieu).
Les témoins du futur sont sa mère et Pierre Martin, marchand à Sainte-Maure , son beau-frère.
Les témoins de la future sont sa mère (le père est absent) ; René Robichon, marchand à Chouzy , oncle paternel ; Jacques Milsonneau, marchand à Varennes-sous-Montsoreau, oncle maternel ; Antoine Milsonneau (de Chinon ) et Jean Milsonneau (du dit Varennes) , oncles maternels ; Étienne Coullon, du dit Varennes, oncle maternel ; Madelain Bourdon, huissier au Châtelet de Paris , beau-frère.





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO472512.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)