Vente par Glaude Rahier, marchand, à Pierre Le Maistre, boucher, de la moitié d’une grange sur le chemin de Tours à Vençay, ladite grange étant échue aux femmes des susdits, sœurs, pour 70 l. et 5 s. t. de rente. Acte passé en la présence de Jehan Triffault, Thomin Bracquier et Adam Jobion.



Le XXIIIe jour de mars l’an mil IIIIc IIIIxx XVIII, en la court du Roy notre sire a Tours , personne estably Glaude Rahier, marchant demourant a Tours soubzmettant. Lequel a cougneu et confessé en ladite court avoir cedé, delaissé et transporté et par la teneur de ces presentes lettres cede, delaisse et transporte de sa presente a tousioursmes a heritage a Pierre Le Maistre, boucher de la boucherie des Arciz dudit Tours ace present et acceptant pour lui et Margarite, sa femme pour leurs hoirs etc la moictié par indivis d’une grange sise sur le grant chemin par ou l’on va de Tours a Vençay(1) ou fief de [mention manquante], l’autre moictié de laquelle grange appartient audit Pierre Le Maistre a cause de ladite Marguerite sa femme et est ceste moitié ainsi transportee a iceluy Le Maistre escheue a Catherine, femme dudit estably qui est seur de ladite Marguerite a cause de la succession de son frere, pere et a cause de sa mere. Laquelle Catherine iceluy estably son mary promet faire consentir et obliger ace present contrat dedans ung moys prochain venir a autre etc par nom et tiltre de ce present transport lequel a esté et est fait par ledit estably audit Pierre Le Maistre pour et affin et moyennant que ledit Le Maistre a tenu et tient quictes ledit estably et sa femme de la somme de soixante dix livres tournoys qu’ilz lui devoient de rapport de mariaige de ladite Catherine tant de sondit feu pere que de sadite mere et parmy ce que lesditz Le Maistre et sa femme seront tenuz payer et coutumer doresnevant a tousjoursmais par chacun an ausditz Glaude Rahier et sa femme a leurs hoirs et aians cause d’elle la somme de V sous tournois de rente annuelle et perpetuelle le jour et feste de Noel le premier terme de paiement commençant a Noel prochain venir avecques l’amende etc. et ladite moitié de grange ainsi transportee a ledit estably promis et promet garentir, sauver et deffendre ausditz Pierre Le Maistre et sa femme a leur hoirs etc envers et contre tous et delivrer de tous empeschemens quelzconques a tousjoursmais. Nonobstant etc en paiant doresenavant chacun an par ledit Le Maistre audit estably et sa femme ladite rente de V sous tournois audit terme et acquictant en oultre par icelui le IIIe les cens rentes et devoirs que lesditz estably et sa femme en prirrent devoir d’anciennete aux fetes, jours et lieux le termes acoustumez. Et quant etc ledit estably a obligé et oblige soy ses hoirs etc renonçant etc foy etc. Presents Jehan Triffault et Thomin Bracquier et Adam Jobion, tesmoings ace appellez.
[Signé] Jaloignes J.





Notes :

(1) Aujourd'hui commune de Saint-Avertin , dep. Indre-et-Loire .



text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO472671.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)