Philippes Bernard, veuve de Martin Brahyn [Brahin] et a présent femme de Jean Foucueil (Notre-Dame-la-Riche), avec le consentement de ses deux filles, Claudine et Françoise Brahun, loue à Jean Bonneau [le répertoire donne Bouetteux], marchand sergetier, (La Riche ) deux chambres hautes, “faisant partie de la maison du Corbin Blanc sise au carroi de l'Escorcherye…” moyennant 8 l. 10 s.t. de loyer commençant à la saint Jean-Baptiste, avec quittance des arréages.
Témoins : Pierre Grasle [Graste] et Jean Brouzeau, vignerons de Vallières.
Voir, infra, l'acquisition par eux faite, avec var. dans l'orthographe des noms.





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO473591.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)