Honorable homme Charles Chartier, bourgeois et marchand de Tours , curateur de Jean Chartier, afferme à Charlotte Salmon, veuve de feu Jean Briochet (La Riche ) :
“– une chambre basse de maison estant de l'aistre de la mestairie de La Saullaye
“– ung tect a bestes” près de la grange dud. lieu, avec la moitié de lad. grange
“– plus la moitié des courtilz, estrages et aysances dud. lieu”, dont le reste appartient à lad. veuve du décès de Jean Salmon, son frère
“– une piece de terre labourable” de 8 arpents
– une autre de 4 arpents, (Villeperdue, appartenances de La Saullaye) et dont son mari a joui à titre de ferme par un bail fait pour 3 ans, moyennant 10 l.t. par an.
Outre les clauses habituelles d'entretien, lad. Charlotte Salmon devra contribuer pour sa part et portion aux aux charges suivantes :
– 20 boisseaux d'avoine
– 1 oie
– 1 chef d'ail
en quoi led. bailleur peut être tenu au seigneur dud. lieu.
En la présence de : Martin Landry, maître ouvrier en draps de soie (La Riche ) caution et pleige de lad. veuve.
Témoins : Jean Robillart et Loys Guillet, orfèvre.
Avec les signatures de : M. Landry et C. Charetier





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO473884.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)