Vente par Jacquet Rahier et Collete, sa femme, à vénérable et discrète personne messire Nycolle Cadouault, prêtre, curé de Marray (commune du canton de Neuvy-le-Roy), pour la somme de 120 l.t. payée en la présence du notaire, en 41 [manque ? écus] d’or au coin du roi, 5 écus d’or, tant de Bretagne que de Guyenne , 9 ducats et le surplus en monnaie, d’une maison, un cellier dedans, joignant d’un long à la maison et cour de Jean Duboys d’autre long à la maison d’Étienne Leconte en laquelle il fait son étable, d’un bout derrière à la cour de Jehan Lemoyne et par devant au pavé de la rue de La Tripperie, paroisse Notre-Dame-la-Riche, relevant du domaine des religieux de Saint-Julien de Tours , chargée de 8 d.t. de cens envers eux, payable au jour de la saint Briz et de 25 s.t. de rente pour l’aumônier du Saint-Esprit, payable chaque année aux fêtes de Noël et du saint Esprit par moitié.
Témoins vénérable et discrète personne, messire Turreau et Simon Janvier.





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO474117.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)