Testateur : Étienne Charton, né en Brie, fils de Loys Charton et de Gilecte Trotin, alias Le Fuzelier (seconde épouse de Loys Charton) ; prêtre, chanoine prébendé, prieur de Saint-Médard-de-la-Pile, domicilié au cloître de l'église de Tours .
Testament : olographe
Patronages invoqués : Dieu, la Trinité, la Vierge Marie, saint Michel, saint Gabriel mon saint et bon ange, saint Gatien, saint Martin, saint Lidoire, saint Etienne dont je porte le nom, sainte Anne, sainte Catherine, sainte Barbe, tous les saints et saintes du Paradis.
Dispositions
Lieu de la sépulture : église de Tours , chapelle Sainte-Barbe, près de la tombe de son grand-oncle maternel, Jehan Le Fuzelier.
Funérailles :
luminaire et sonnerie : accoutumés pour un chanoine
cortège : chanoines de l'église de Tours , les parents habillés de noir, les quatre couvents de mendiants .
aumône : à distribuer secrètement aux pauvres de Tours (100 l.t.)
demande de messes : 3 services accoutumés ; un service solennel des trépassés dans chaque couvent de mendiants (7 sols par couvent) ; 20 messes basses par service dites par les bénéficiers de l'église de Tours ; 3 services par jour pendant les trois mois qui suivront le décès du testateur en l'église de Tours après matines.
Fondation :
– un obit solennel par an qui sera célébré sur sa tombe (350 l.t.)
– un service solennel après son décès dans la chapelle des vicaires (5 l.t.)
– deux messes par semaine à la chapelle Sainte-Barbe (pièces de terre, 50 l.t.)
Legs pieux :
– église de Tours : ce qui lui est dû par la bourse du cierge et celle de la fabrique.
– aumônes de Tours : 50 l.t.
– église Saint-Médard-de-la-Pile à Saint-Mars-la-Pile : 50 l.t. pour acheter des livres de liturgie: deux missels, deux manuels [i.e. rituels], deux processionnaux, et des ornements ecclésiastiques.
Héritiers :
héritiers particuliers :
– domestiques : 8 l.t. ; la nourriture pour 40 jours après le décès du testateur
Jehanne Charton, épouse Clartelier, demeurant à Meaux , sœur « de père » du testateur et ses enfants vivants : 1200 l.t. pour subvenir à leurs besoins
héritier universel :
– les enfants de feu Sébastien Charton, avocat au siège présidial de Tours .
Éxécuteurs testamentaires :
maître Jacques Colin, licencié en lois, neveu du testateur ; Anne Charton, fille de Sébastien Charton, nièce du testateur ; Sébastien Charton, frère de la précédente, aidés de Jehan Menard, serviteur du testateur depuis 16 ans.
Ni témoins ni notaire.
Étienne Charton a rédigé propria manu cinq lignes en latin, par lesquelles il valide le contenu de son testament, signées : Étienne Charton.
Il a également signé tous les feuillets e, pied de page de façon que sa signature enjambe le verso et le recto de deux feuillets consécutifs. Étienne Charton.





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO476795.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)