Vente détaillée par Pierre Daguenet, de la paroisse Saint-Symphorien des ponts de Tours , auprès de Loys Pyon, de la paroisse Notre-Dame-la-Riche de Tours , de 62 courbes à choisir parmi les arbres de la forêt de Chasteaulx (actuelle commune de Château-la-Vallière ) et à faire parvenir au port Chenart avant la Toussaints, de 24 râbles dont Loys Pyon doit préalablement fournir un patron, et un mât de 11,5 toises avec sa piautre et sa vergue de 14 toiles, le tout pour 11 l. 10 s.t., dont 5 s.t. ont déjà été réglé, ce en présence des témoins Pierre de Lespyne et Jehan Roy.



[f° 9] Le troysiesme jour dudit moys, personnellement estabyz en la court Pierre Daguenet, demourant en la paroisse de Sainct Simphorian des pons de Tours , d'une part, et Jacquet Pyon, demourant en la paroisse Notre-Dame-la-Riche, d'autre. Soubzmectans, etc. Lesquelz ont feit entre eulx les marchez, promesse, accords et convenances qui s'ensuit. C'est assavoir que ledit Daguenet a vandu et vand, promect bailler et livrez audit Pyon que le nombre de soixante deux courbes(1) bonnes et marchandes telles qu'il a devisees audit Daguenet. Lesquelles ledit Pyon cuedra(2) et choesera(3) dedans la forest de Chasteaulx(4) ou il les vouldra choysir. Et lesquelles egira apres(a). lesquelles ledit Daguenet luy fera charroyer et mener et rendre au port Chenart dedans le jour et feste de Toussains. # Ce present marché fait pour la somme de six livres tournoys unze livres dix solz tournoys monnoye courante a present, paiables en faisant les charroyz et en livrant ladite marchandise. Et a ce oblig[eant], etc. R[enoncant], etc. Fid[em], etc. Presens a ce Pierre de Lespyne et Jehan Roy, tesmoings.
[Signé] Portays [Dans la marge du f° 9] # Item, XXIIII rebles(5) de chascun neuf pyez de long et de grosseur d'un dour(6) en ung sens, et ung demy pyé en l'autre. Desquelz rebles ledit Pyon sera tenu faire ung patron audit Daguenet pour faire les autres au patron.
Item, plus ung mast de challan qui aura XI toyses et demye de long avecques la peautre(7) et la verge(8) de XIIII toyses de thoilles(9) de large. Lequel mast il lignera(10).

Il a esté payé cinq solz tournoys sur ce present marché es presences desdits tesmoings.





Notes :

(a) Et lesquelles egira apres, dans l'interligne supérieur.
(1) Pièces de bois cintrées tansversales du bâteau servant d'équerre de maintien des flancs en les reliant au fond. — (2) Forme possible du futur du verbe cueillir. — (3) Forme possible du futur du verbe choisir. — (4) Actuelle commune de Château-la-Vallière . — (5) Pièce de bois droite à fond plat sur laquelle sont cloués les bordages du fond. — (6) Mesure équivalente à la largeur de quatre doigts, soit une main femée. — (7) Ou piautre : gouvernail triangulaire spécifique aux chalands. — (8) Ou vergue : pièce de bois fixée au mât servant à maintenir et diriger une voile. — (9) Unité de mesure des voiles consistant en lés d'une aune de largeur, soit 1,19 m. — (10) Forme possible du futur du verbe ligner désignant une action d'équarissage régulier et linéaire du bois.



text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO477583.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)