Lettre close de Louis XII adressée aux maire, échevins et habitants de la ville de Bourges qui demande de veiller à la réformation de l’abbaye Saint-Sulpice de Bourges et d'aider les religeux qui vivent selon la règle bénédictine réformée.



De par le roy.
Chers et bien amez, nous avons esté advertiz comment, a la requeste de feu nostre tres cher seigneur et frere le roy Charles, derrenier decedé, que Dieu absoille, nostre Sainct Pere le pape, par vertu de ses bulles et provisions appostolicques(1) fist refformer les religieux de l'abbaye de Sainct Supplice(2) de l'ordre sainct Benoist situee lez nostre ville de Bourges , lesquelles bulles ont esté entièrement executees et ladite refformacion faicte et entretenue jusques au trespas de nostredit feu seigneur et frere, que aucuns religieux qui se partirent au temps de ladite refformacion hors de ladite abbaye pour non tenir la reigle se sont efforcez et efforcent ainsi que on nous a certiffié de vouloir eslire ung autre abbé a eulx favorable, jaçoit ce que ladite abbaye ne soit vacant, et veullent entrer en ladite abbaye et en expeller d'icelle les bons religieux qui y sont observans la reigle et vie refformee, qui sont choses de mauvaise exemple et conséquence, et ne sont a tollerer ne souffrir. A ceste cause et que singulierement desirons que ladite refformacion soit entretenue et lesdits bons religieux estans en icelle favorablement traictez, nous vous mandons que selon et en ensuyvant le contenu es bulles et provisions apostolicques de nostredit Saint Pere et l'execucion faicte sur icelles, vous vous employez et tenez la main de tout vostre povoir a faire tenir, garder et observer ladite reigle et refformacion de sainct Benoist en donnant ausdits religieux estans de present en ladite abbaye faveur et aide en ce qui sera requis pour l'entretenement du divin service et desdits religieux ainsi refformez, ainsi que raisonnablement doit estre fait en tel cas. Donné a Saint-Germain-en-Laye , le XXIXe jour de juin [1498(3)].

[Signé : ] LOYS.


Petit.


[Au dos] A noz chers et bien amez les maire et eschevins, bourgeois, manans et habitans de nostre ville de Bourges .





Notes :

(1) Il s'agit certainement des bulles d'Alexandre VI, datée de 1497, qui accompagnent la réforme de Pierre Dumas. — (2) En septembre 1497, Guy Jouennaux (ou Jouvennau) est arrivé à la tête de l'abbaye sur la pression de Jeanne de France et de Guillaume de Cambrai, archevêque de Bourges . Il est accompagné de dix-huit religieux et soumet l'abbaye à la règle bénédictine réformée par l'abbé de Chezal-Benoît , Pierre Dumas (cf. J. Jenny, "Recherches sur Chezal-Benoît", dans Revue Mabillon, n° 284 à 298 (1981-1984), pp. 513-530)— (3) Lettre datée d'après Fr. Maillart, "Itinéraire de Louis XII, roi de France (1498-1515)", dans Bulletin philologique et historique du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1972, pp. 171-207.



text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO631784.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)