Lettre adressée aux maire et échevins de la ville de Loches accompagnée de plusieurs documents détaillés relatifs à une procédure engageant la ville à propos de laquelle les juges présidiaux devraient rendre rapidement leur jugement, et leur conseillant de remercier par écrit Henri II pour avoir récupéré aux Anglais la ville de Calais .



Messieurs, je vous envoye voz lectres de reduction et d'extinction depeschees, au reste qu'il fauldra faire publier celles d'extinction en la court de Parlement que vous feres avecq votre commodité. Je vous renvoye aussy voz lectres de continuacion d'octroy que sy j'eusse esté hault et puissant j'eusse faict sceller, ce sera pour quant les fermiers du grenier a sel les vouldront consentir. Au reste, je vous prie de croyre que je suis votre voisin serviteur sans aultre tiltre que n'appartient que a ceulx qui tiennent Dieu seul. Je vous advise que ce jourd'huy le secuestre sera rompeu et la puissance des juges presidiaulx reduicte a executer leurs jugement, non obstant l'appel demourant l'effect devolutif de l'appel de leur jugement aux courtz de Parlement. Le roy(1) partira lundy pour aller veoir Cales(2) et son armee. Vous feres bien que de faire prieres pour luy, le remerciant du bien qu'il nous a faict. Le vous adjousteré ce mot que l'on dict. La marchandise et meubles estant dedans Cales, sans l'artillerye, pouldres et boulletz, valloir plus de dix millions, qui ne diminue le cueur a noz gens de guerre. Charles vous envoye le memoire de ce qui a esté desbourcé pour vosdites lectres et ce qu'il a receu. Vous aves estimé que votre messaiger avoyt delaissé V ecus a son dernier voyaige. Toutesfois, il les remporta, esperant les rapporter avecques plus grand sommes. Qui sera pour fin de lectre. Par laquelle, apres mes humbles recommandations a voz bonnes graces, prie le Createur vous donner a tous en bonne santé, longue vye. De Paris , ce XVme jour de janvier 1557. [Signé] Votre voysin, serviteur et tout amy, M. Fumee. [Au dos] Messieurs. Messieurs les maire et eschevins de la ville de Loches . A Loches . [Au dos, le long de la bordure] Lectre de monsieur Fumee.





Notes :

(1) Henri II, roi de France (1547-1559). — (2) Calais , dép. du Pas-de-Calais . Libérée dans les premiers jours de 1558, la ville retourne à la couronne de France après près de 200 ans d'occupation anglaise.



text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO631933.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)