Délibérations la communauté d'habitants de la ville de Tours , en présence de Baudet Berthelot, commis au gouvernement du bailliage de Touraine , pour définir les conditions de l'accueil de la reine mère (Marie d'Anjou) pour sa première entrée solennelle, ainsi que de l'accueil de Charles de France, tous les deux présents aux Montils-lès-Tours, puis du roi Louis XI qui réside pour l'instant à Amboise .



Le dimanche XXXe jour d'aoust, l'an mil IIIIc LXI, en l'ostel de la ville, en la presence de honnorable homme Baudet Berthelot, commis au gouvernement du bailliage de Touraine par le roy nostre sire, se sont assemblez :

Les esleuz de ladicte ville ;

Maistre Pierre Le Roy, vicaire de tres reverend Pere en Dieu monseigneur l'arcevesque de Tours , et soy representant pour ledit tres reverend ;

Maistre Jehan Panim, chanoine de l’Eglise de Tours , et soy representant pour chapictre de ladicle eglise;

Maistre André Dubeuf, chanoine de l'eglise monseigneur Saint-Martin de Tours , et soy representant pour chapitre de ladicte eglise;

Jehan Ruzé, maistres Jehan Bonnart, Jehan Dupuiz et Jehan Peslieu, Jehan Galocheau, Jullien Beauvarlet, Jehan Gaudin ;

Pour deliberer se on doit aler faire la reverence a la royne Marie(1) et a monseigneur Charles(2) son filz, qui vindrent arsoir a loger aux Montilz-lez-Tours(3) et des vendredi au soir dient les esleuz qui vint par devers eulx des gens de la royne qui requidrent qu'on leur baillast des maneuvres jusques a XXX pour aler hastivement nectoier lesdiz Montilz qui ne furent netoiez depuis qu'il lui fut maçonne. Lesquelz esleuz le firent et envoyerent desdiz maneuvres, cymens, palles et palaiz; et soit advisé ce ce fut bien fait aux despens de la ville.

Item, se on doit aler jusques a Amboise des gens de la ville faire la reverence au roy et a la royne ou se on doit atendre qu'ilz viengnent en ceste dicte ville, et se on doit faire don a l'un et a l'autre et quel don, et quelz estaz et misteres on doit faire a la venue dudit seigneur soit advise.

A esté deliberé qu'on yra devers la royne faire la reverence et a monseigneur Charles son filz demain a matin aux Montilz, et se rendront les esleuz et II de l'eglise Saint Gacien et II de Saint Martin, et XII de la ville a La Riche entre VII et VIII heures, et d'ilec yront aux Montilz. Et a esté bien fait de faire nectoier lesdiz Montils pour obvier a toutes noises a la venue de la royne.

Item a esté deliberé qu’on ne doit point aler a Amboise faire la reverence a la royne cele n'y estoit longuement, et celle vient en ceste ville, qu’on lui fera don en quelque belle chose jusques a la valeur de C marcs d'argent, comme ont dit les aucuns, les autres jusques a VIc escuz, les autres jusques a IIIIc escuz, dont en sera a une autre assemblee deliberé. Et ne sera point fait de don au roy, fors a sa venue nouveaulx ebatemens dont pour ce faire en a esté esleu Maistre Jehan Bonnart, Jehan Dupuiz, Jehan Peslieu, François et Jehan les Benards(4) pour en faire la diligence de ce faire.





Notes :

(1) Marie d'Anjou, reine de France. — (2) Charles de France, duc de Berry . — (3) Actuel château du Plessis-lès-Tours, com. La Riche , dép. Indre-et-Loire . — (4) François Bernard et Jean Bernard.



text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO631979.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)