Vente par Pierre Potier, comme procureur de son épouse Collete, à Thomas Couldroy, de la moitié par indivis d’une pièce de terre contenant un sextier ou environ, située au terrouer de Mondonville, pour treize livres tournois.



Pierre Potier, demourant a Billeheust , parroisse d’Escublé , ou nom et comme procureur suffisamment fondé quant a ce qui ensuyt, faire et passer et accorder, de Collete sa femme, absente, et ayant d’elle, entre autres, puissance et auctorité de vendre, aliener et promectre garandir a tousioursmes, a telles personnes et pour tel pris que bon luy semblera, la moictié de cinq minotz de terre a partir par indivis avec Richard Guillaume, frere de ladite Collete, assis ou terrouer de Mondonville, et en passer lectres sicomme etc, par lectres de procuracion faictez et passees soubz le scel du doyenné de Chartres le vingtsixieme jour de janvier l’an mil cinq cens six, signees J Potier, parmy lesquelles etc. Lequel Pierre Potier, oudit nom et par vertu du pouvoir a luy donné par lesdites lectres de procuracion, vent a tousioursmes a Thomas Couldroy, marchant, demourant a Dondainville, parroisse d’Amilly , acheteur, present etc, pour luy, ses hoirs etc, la moictié par indivis d’une piece de terre contenant ung sextier ou environ, juxte Loys du Moustier d’une part, et les hoirs feu Robin Lescuier d’autre part, abutant d’un bout a la rue dudit Mondonville, et d’autre bout aux hoirs feu Clement Deniau. En la censive dudit reverend pere a telz cens et droiz seigneuriaulx, comme ce peult devoir, et chargee icelle moictié de vingt deniers tournois de rente envers [f° 10, v°] les maistres et freres de l’ostel Dieu de Chartres . Mouvant du propre heritaige a ladite Collete, elle a elle venu et escheu de la succession de messire Guillaume Guillaume, prebstre, son frere. Vente faicte pour treize livres tournois, dont etc, quicte etc. Promectant et garandir oudit nom, obligeant les biens de ladite Collete, meubles et immeubles etc, renoncant. Presens a ce pour tesmoings messire Bernart Le Mareschal, prebstre, et Perrin du Moustier, demourans audit lieu d’Amilly

(a) Ledit acheteur audit vendeur huit livres tournois, reste etc, pour ladite vendicion, non obstant etc, a payer dedans Quasimodo prouchain venant. Obligeant etc, renoncant etc. Presens a ce lesdits tesmoings





Notes :

(a) Minute suivante dans le registre.



text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO632413.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)