Vente par Michel Morderet, fils de feu Guyon Morderet, de Tours , à sa sœur Jeanne Morderet, épouse d’Étienne Benard, brodeur de Louise de Savoie, de la métairie de La Bélangerie située dans la paroisse de Saint-Martin de Douçay, en « Mizevalloys », pour 200 l.t., en présence des témoins Toussaint de Ville, brodeur, et Simon Ollechau, fourbisseur tourangeau.







text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO635617.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)