Jacques Hubert, boursier de l’œuvre et du cierge, assigne et constitue présentement et de nouvel à Françoys Gaultier, prêtre chapelain de la chapelle de Saint-Michel, autrement des Creveaulx, fondée en l'église de Tours , pour lui et ses successeurs, la somme de 16 l. 16 s. t. de rente annuelle, sur tous et chacuns les biens temporels, rentes et devoirs des bourses de lad. œuvre et du cierge, paiable au termes de Noël, Notre-Dame de mars, saint Jean-Baptiste et saint Michel, cette présente vendition et constitution faite moyennant la somme de 205 l.t. (des deniers rendus à lad. chapelle par Michel Fourneau, marchand à Amboise ) ; rente rachetable, « a esté ce que dessus ainsi fait que dict est pour convertir la sud. somme a aider a subvenir aux reparations, grandes et qui seront necessaires à faire en lad. eglise de Tours , par la ruine des malings ; et quant à tout ce que dessus […] » (dans la suite transcription de l'extrait de la délibération capitulaire du jeudi 09 septembre 63 ;
« ad dicti domini Hubert remonstrationem quod nulle sunt pecunie ad bursam operis et adhuc supersunt plurime reparationes in ecclesia fiende [...] ».
Signé : Fougere.
Hubert a avancé le premier versement de la rente.





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO638068.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)