Prudent homme Antoine Penyn marchand à Bourges , seigneur en partie de la seigneurie des Brosses en la paroisse de Blet pour lui et procureur de François Penyn son frère aussi seigneur en partie des Brosses s’est transporté par-devers noble homme maître Claude Genton grand prévôt de l’hôtel du roi, seigneur en partie de la seigneurie des Brosses et a déclaré, comme il a dit avoir fait souvent et à sa femme, que la grange de la seigneurie étant dans la clôture et appartenance du château des Brosses appartenant à Genton et aux Penyn menace ruine, de sorte qu’il faut l’abattre et la refaire ; à cette cause les Penyn ont sommé Genton de le faire avec eux et ont requis aussi Genton de faire partage des biens meubles au château où ils sont communs entre eux et se gâtent. Genton a dit qu’il offre de faire partage et que pour la grange Penyn et consors tiennent la portion de Genton à titre de bail et par celui-ci ils sont tenu entretenir les bâtiments.

Témoins. Prudent homme Jacques Raillet sergent royal à Bourges , Jean Berthet

Signé. G. Arnoulx





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO638277.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)