Reconnaissance de dette par Estienne Gilbon envers Michelet Tardineau, pour sept livres sept deniers obole tournois, pour vente d'un muid mine de blé, dus à la Pentecôte suivante [21 juin].



Estienne Gilbon, demourant a Baillau l’Evesque , a Michelet Tardineau, marchant et laboureur, demourant a Senermont en ladite parroisse, sept livres sept deniers tournois obole tournois, moictié de XIIII livres XV deniers tournois pour la moictié de la vendicion faicte par ledit creancier audit debteur d’un muy mine de blé que ledit debteur luy devoit pour moison de terres. Et est pour les termes sainct Remy mil cinq cens six et mil cinq cens sept derniers passez, comme etc, dont etc. A payer a la Penthecouste prouchaine venant. Obligeant, renoncant etc. Presens a ce pour tesmoings Jehan Brebier et Guillaume Troillart, demourans a Chartres .





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO639320.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)