Procès-verbal d'élargissement des prisons de Preuilly de Marie Poizay, femme de Daniel Poizay, docteur en médecine. Elle est autorisée à sortir de prison après avoir promis d'être bonne catholique. Se portent caution à sa demande son frère Pierre Poizay, marchand à Preuilly , sa sœur Louise Poizay, veuve d'Etienne Perot, sieur de La Thibaudière, et ses deux nièces Louise Perot et Anne Perot.





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO640210.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)