Jehan Meaucé, marchand cordonnier à Azay-le-Rideau, et Catherine Rochelle sa femme, vendent à Charles Bertrand, notaire royal à Tours, et à Claude Gauveau sa femme, la moitié en une quarte partie d'une moitié par indivis d'un corps de maison situé rue Neuve à Tours (paroisse saint-Saturnin), joignant d'un long aux hoirs de feu Loys de Lohéac, sieur de Launay, avocat au siège présidial de Tours et à Jacques Bruneau, sieur de la Roche, d'autre long à Antoine Cruchet, par le devant au pavé de la rue Neuve, ainsi que la métairie de Trépied à Chanceaux, qu'ils ont héritées de défunte Catherine Gaudebert, femme de maître Paul de Reugny, sieur de Boiscanon, cousine germaine des parties, moyennant 40 écus sol.





text encoding initiativePowered by XTF
Centre d'Études Supérieures de la Renaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence
Si vous utilisez ce document dans un cadre de recherche, merci de citer cette URL :
http://renumar.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/TIPO642308.xml&doc.view=print;chunk.id=n1
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0)