Idelette Ardouin (née Weiss)
Membre de l'Académie de Touraine

Professeur honoraire de physique appliquée en classe de BTS-électronique, ancienne élève de l’ENS Cachan. Venue à la recherche historique par la généalogie, en particulier pour​​ reconstituer les anciennes familles protestantes de Touraine (XVIe-XVIIIe​​ siècles).​​ Toujours passionnée par les archives.​​ 

Pierre Aquilon
Maître de conférences honoraire, Université de Tours, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance

Maître de conférences honoraire au Centre d'études supérieures de la Renaissance (Université de Tours), Pierre Aquilon est le directeur de la collection des "Catalogues régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France". Quand il ne consacre pas ses recherches à l'histoire du livre imprimé à la Renaissance, il s'intéresse à l'histoire de la Touraine, dont il connaît parfaitement les archives. En associant ses propres dépouillements d'archives à ceux de Bernard Chevalier, il a créé la première version de la base de données De Minute en Minute au début des années 2000 et est l’auteur de la majorité des transcriptions et analyses des notaires tourangeaux.

 

Damien Fontvieille
Doctorant en histoire moderne

Doctorant en histoire moderne à Sorbonne Université, sous la co-direction de MM. Tallon et Poncet, Damien Fontvieille travaille sur "La galaxie Bochetel : un clan de pouvoir au XVIe siècle" c’est-à-dire un ensemble de familles alliées autour des Bochetel et qui, à partir de 1547, détiennent plusieurs secrétariats et comptent plusieurs membres ambassadeurs et conseillers influents du prince. Ces familles ont aussi un ancrage fort en Berry où elles tiennent de vastes possessions foncières et où elles comptent plusieurs alliés qui occupent la municipalité et détiennent des offices clefs. Ce travail prolonge une thèse de l’École nationale des chartes, soutenue en 2016, et s'intéresse à l'histoire des conseillers de la Couronne, des élites du pouvoir au XVIe siècle, et du Berry au temps de la Renaissance. Pour mener ces recherches, Damien puise dans le travail des notaires berruyers qui nourrit la base de données RENUMAR.

 

Lucie Gaugain
Enseignante à l'Université de Tours et chercheuse associée au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance.

Docteure en Histoire de l'Art, enseignante à l'Université de Tours et chercheuse associée au Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance, le domaine de recherche de Lucie Gaugain se tourne vers l'architecture de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance, en particulier l'architecture urbaine et castrale. Sa recherche porte sur l'organisation des chantiers, des matériaux de construction (pierre et brique), comme sur la culture matérielle du milieu de cour (emblématiques et mobilier) tant autour du château d’Amboise que d'autres sites castraux (Pocé, Montpoupon, Langeais) ou urbains (Saint-Dyé-sur-Loire, les caves de Bourges, Tours).

Sa participation à la base RENUMAR s’est faite en particulier par le publication des comptes de construction du château d’Amboise. 

 

Benoit Quatre
Professeur agrégé d'histoire

Professeur agrégé d'histoire, Benoit Quatre s'intéresse à l'histoire locale et notamment aux villes de Bourges et de Tours. Il se spécialise dans l'étude de la population berruyère de 1480 à 1789 et il a récemment mené des travaux sur les épidémies de peste à Bourges. Parmi ses autres centres d'intérêt, figure la géo-histoire. Grâce à sa contribution, la base de données RENUMAR s’est enrichie d’une partie de la fiscalité berruyère du XVIe siècle, avec les registres particuliers de comptes de Bourges.