Accès direct aux formulaires de RECHERCHE

 

La base  De minute en minute 2.0  (RENUMAR) présente, au 14 mars 2020, près de 17 700  analyses ou transcriptions d’actes d’archives.

Il s’agit en majorité de documents issus du fonds des notaires de Tours, dépouillés  essentiellement  par Bernard Chevalier et Pierre Aquilon, pour les registres antérieurs à 1500 déjà déposés dans l’ancienne base  De minute en minute  (accessible auparavant sur le site des BVH). À ce jour, la quasi-totalité des actes notariés antérieurs à 1500 conservés par les archives d’Indre-et-Loire ont été analysés, soit à peu près 4 000 entrées. Plusieurs chercheurs procèdent toujours (Idelette Ardouin, Pierre Aquilon)  à des dépouillements plus ponctuels dans les mêmes fonds pour les XVIe  et XVIIe  siècles : ces documents constituent la majorité des entrées. Un état en est présenté  sur cette page.

S’y ajoutent aussi des dépouillements de fonds notariés parisiens effectués également par Pierre Aquilon dans le cadre d’un programme de recherche sur les collèges au XVIe  siècle (près de 400 entrées).

Ont été ajoutés, ou sont en cours d’intégration :

La documentation notariale de la première moitié du XVIe  siècle relative aux artistes et artisans d’art à Tours et en Touraine, produite  essentiellement  par Idelette Ardouin à l’occasion de l’exposition Tours 1500 (2012) ou de ses recherches personnelles sur le protestantisme en Touraine (XVIe-XVIIe  siècles).

La  documentation notariale du XVIe  siècle relative à la  Chambre épiscopale de Chartres, renseignée par  Anne Hocquellet  et extraite de sa thèse de doctorat.

Des analyses de minutes extraites des registres de notaires de Bourges dont les analyses, issues de la thèse de l’École des Chartres de Damien Fontvieille (en cours de renseignement).

Une documentation municipale de plus en plus riche qui se compose d’extraits de registres de comptes et de délibérations, ainsi que de quelques pièces fiscales, dont : 

  • Des actes relatifs à la construction à Tours au XVe  siècle issus des recherches de Thomas Rapin.
  • Des transcriptions de documents tourangeaux et berryuers liés aux entrées royales (D. Rivaud, J. Salmon).
  • D’actes de correspondances des villes d’Amboise, Bourges, Loches et Tours (L. Dupuis, D. Rivaud, J. Salmon)

Enfin, ont été intégrés certains documents des extraits d’une dépôts parisiens (Archives nationales), et intéressant la Touraine,  notamment le procès verbal de la réformation de la forêt de Loches (XVIe siècle) (transcription Pierre Aquilon). 

Les formulaires proposés sur l’outil de recherche (Recherche avancée) permettent au chercheur de sélectionner les fonds, les cotes, voire les types de documents qui l’intéressent et de croiser les données thématiques, chronologiques et documentaires.

AVERTISSEMENT  : Un grand nombre des fiches sont en relecture et en cours de balisage. Elles peuvent être amenées à évoluer notamment lorsque seules des analyses sont présentées.

 

Accès direct aux formulaires de RECHERCHE